Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > La recherche au Ceperc > Programmes de recherche en cours

AP-HM

Depuis 2013, l’Institut d’Ergologie, représenté par Christine Noël-Lemaître, constitue l’axe 3 des recherches du Ceperc.

Un des programmes international de l’institut concerne « les métiers des professionnels de santé en Centre Hospitalier Universitaire : problèmes et enjeux actuels »

Issue du réseau « Ergologie, Travail et Développement », un groupe s’est fédéré autour d’un projet de recherche international ayant pour cadre de réflexion la santé publique, et pour interrogation centrale et objet de connaissance, les rapports entre transformations récentes des systèmes de santé et changements dans les activités de travail des professions médicales et paramédicales hospitalières.

  • L’équipe brésilienne, coordonnée par Magda Scherer de l’université de Brasília, regroupe une quinzaine de spécialistes en médecine, santé publique, soins infirmiers, psychologie... dont certains de l’université de Brasilia.
  • En Algérie, la recherche repose sur Abdesselam Taleb de l’université de médecine de Tlemcen et Linda Bouhacina, médecin du travail au CHU de Tlemcen.
  • En France, l’équipe est composée de Rémy Jean et Yves Schwartz, Laurence Belliès et Dominique Efros, en étroite collaboration avec Marie-Hélène Dassa qui développe des Groupes de Rencontres du Travail au sein de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille.

En 2014, la signature d’une convention entre les quatre universités a marqué le démarrage de la recherche dont le terme est fixé à 2017. Des conventions ont ensuite été signées avec quatre hôpitaux universitaires, dont l’AP-HM. Les hôpitaux universitaires ont une triple mission de soins, de formation et de recherche et sont à ce titre des lieux privilégiés de « fabrication » de la santé publique dans ses différents aspects : légaux, administratifs, organisationnels, médicaux, techniques...

Le processus de recherche :

L’objectif est d’identifier et d’analyser de manière comparative les problèmes et enjeux actuels du travail des professionnels de santé dans des hôpitaux de ces trois pays, nous avons dans un premier temps élaboré un outil commun pour caractériser pour les trois systèmes de santé et leurs transformations.
En septembre 2015, un séminaire à Brasilia a permis les premiers échanges sur les similitudes et les différences dans l’organisation de la santé publique de ces trois pays, en tenant compte de contextes socio-historiques différents.
De la même façon, concernant le travail d’analyse des activités en situation avec les professionnels, nous avons défini un outil pour caractériser chaque hôpital partenaire de la recherche et une méthodologie générale : étude documentaire relative au
« contexte » de travail ; analyse par observations des activités et par
entretiens individuels ; mise en place d’un dispositif de dialogue entre chercheurs et professionnels pour débattre des problèmes et enjeux actuels de leur travail.
Toujours dans l’objectif de comparaison ultérieure, nous avons défini des préférences concernant les services hospitaliers avec lesquels nous pourrions travailler dans chaque hôpital : un service d’urgence, un service de médecine et un service de chirurgie.
Les analyses sont actuellement en cours, avec des modalités et des temporalités variables selon les hôpitaux et les services. Pour ce qui concerne l’AP-HM, depuis une dizaine d’année, les situations de travail des professionnels sont en transformation rapide : les « contrats de retour à l’équilibre financier » se succèdent, l’offre de soins est réorganisée spatialement, l’informatisation des dossiers et procédures se développe... ; le milieu est particulièrement instable et les apprentissages multiples. Les trois services partenaires de la recherche à l’hôpital de La Timone ont investi des espaces de travail et de collaboration totalement nouveaux en 2015.
Dans ces contextes, notre invitation à la réflexion s’avère difficile à concilier avec le rythme de travail des professionnels, mais la durée reste un atout.

Un séminaire rassemblant les équipes de recherche des quatre CHU a eu lieu fin août 2016 à Aix pour échanger sur les résultats de ces analyses en situation et pour préfigurer le travail final de comparaison des conclusions de chaque équipe.

Voir aussi : Retour sur le 3e congrès international de la S.I.E.